qui ?

Natif de Lyon en 1943, ville des frères Lumière les bien nommés, il est la cinquième génération d’architectes et de charpentiers maîtres d’œuvre. De là, vient sans doute une rigueur de composition structurelle, de travail sur l’espace et surtout de l’usage et de la maîtrise de la lumière. Il appliquera ces principes en architecture et en urbanisme autant qu’en photographie.

Dès l’âge de 8 ans, il utilise l’appareil photographique de son père et pratique aussi la peinture et la sculpture pendant sa jeunesse.

Dans les années 1975-1985, tout en développant son cabinet d’études, il réalise des commandes de reportages photographiques pour le Centre de Création Industrielle (inventaire photographique des œuvres des architectes Le Corbusier, Lavirotte et Hennebique en région parisienne, entre autres), pour les universités de Californie et Columbia de New-York (structuration urbaine des quartiers de Paris, villes nouvelles, stations touristiques). Ses photos sont exposées au Centre Pompidou à l’occasion d’expositions : « Alternances urbaines », « Melun-Sénart, anatomie d’un concours d’architecture en ville nouvelle », « Off Shore ». Il publie avec une équipe d’amis une rubrique illustrée de ses photos sur des thèmes similaires dans la revue « L’Art Vivant » (Maeght éditeur).

À partir des années 1980, associé à une agence de communication (FRG Bonjour !), il travaille dans les domaines de la communication urbaine et son travail photographique est reconnu comme base de nouvelles méthodes de conception et de conceptualisation de projets urbains et de stations touristiques. Il a ensuite exercé le métier d’expert consultant international dans ses domaines professionnels de prédilection pour le compte de ministères français (Affaires Etrangères, Commerce Extérieur, Tourisme…), de l’UNESCO, du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, d’Agences de Développement, etc. Il a parcouru la France et le monde depuis 30 ans, toujours avec son appareil photo à portée de main.

Depuis quelques années, il a consacré l’essentiel de son temps à un travail photographique personnel en se créant une identité tant par ses thématiques de projets que par son traitement de la lumière. Il fréquente activement les grandes manifestations photographiques et d’art contemporain.

Maintenant photographe professionnel, il poursuit sa quête de la lumière et de la vraie vie d’aujourd’hui en pratiquant son nouveau métier à plein temps, sur les principes qu’il s’est construit.

Nous ses amis, en 1978, avions qualifié son travail qui se poursuit « d’Art de la promenade »…

RG